×

Les job simulations : un atout lors des process de recrutement ?

Recrutement

Les recruteurs ont toujours du mal à trouver les bonnes personnes. Et comme de nombreuses entreprises accordent la priorité à la diversité, les équipes de recrutement cherchent de nouveaux moyens de surmonter les préjugés inconscients et de donner à chaque candidat une chance équitable. La méthode de recrutement par simulation (job simulation) constitue un moyen efficace d’ajouter de l’objectivité au processus d’embauche et de vérifier qu’un candidat possède la bonne combinaison de compétences pour réussir dans le poste. Voici comment les job simulations  fonctionnent et comment ajouter une simulation à votre processus de recrutement. 

 

Qu’est ce que le job simulation ?

 

Le recrutement pas simulation est un test de recrutement qui imite les responsabilités et les tâches réelles qu’un employé accomplit dans ce rôle. Les évaluations de simulation en ligne permettent à une équipe de recrutement d’évaluer le degré de préparation d’un candidat à assumer le rôle en question. 

 

Les job simulations  peuvent se présenter sous différents formats. Leur but est de donner un meilleur aperçu des capacités d’un candidat que ne peut le faire une lettre de motivation ou un CV. Les job simulations permettent d’égaliser les chances de tous les candidats. 

 

De même, les évaluations en ligne de simulation offrent une meilleure expérience globale aux candidats. Elles offrent les mêmes avantages que les aperçus réalistes de postes et permettent aux candidats de se retirer du processus d’embauche si la simulation ne leur plaît pas. Et, de l’avis général, les candidats apprécient la possibilité de montrer ce qui les rend excellents dans leur travail. 

 

Les job simulations peuvent déboucher sur de meilleurs recrutements, réduisant ainsi les coûts d’embauche et les coûts de rotation du personnel. Voici pourquoi les entreprises ajoutent de plus en plus de job simulations à leurs processus de recrutement.

 

Pourquoi les job simulations devraient faire partie du processus d’embauche ?

 

Les job simulations ajoutent une nouvelle dimension à la demande d’emploi d’un candidat. En plus de mieux connaître les antécédents d’un candidat, les équipes de recrutement peuvent vérifier si celui-ci est prêt à assumer les responsabilités du poste. 

 

Les lettres de motivation et les CV donnent tous une image incomplète d’un nouvel employé potentiel. Au pire, tout ce que ces documents vous disent, c’est qu’un candidat a trouvé comment battre un système de suivi des candidatures en utilisant les bons mots-clés. Au mieux, le recruteur obtient une liste d’expériences passées, mais aucun aperçu vérifiable des compétences et de l’expertise que le candidat a développées au cours de son parcours. Le processus d’évaluation par simulation de poste donne aux équipes de recrutement l’occasion de voir ce que les candidats peuvent réellement faire. 

 

Les job simulations peuvent également éliminer certains préjugés inconscients dans le processus d’embauche qui empêchent l’embauche de candidats qualifiés et diversifiés. Les job simulations évaluent les candidats en fonction de leurs compétences, et non de leur formation ou d’autres caractéristiques sans rapport avec la description du poste. 

 

De plus, certains simulateurs d’emploi utilisent l’IA pour filtrer les résultats d’un test de compétences plutôt que de demander à un recruteur de classer les candidats manuellement. Les recruteurs peuvent voir des centaines de CV pour un seul poste ouvert. À cette échelle, il est impossible d’examiner soigneusement chaque candidature. Les job simulations éliminent le besoin de raccourcis basés sur des préjugés tout en vérifiant ce qu’un candidat peut réellement faire. 

 

Enfin, les job simulations offrent aux candidats un petit aperçu de ce qu’est réellement le rôle à jouer. Une simulation d’emploi établit des attentes claires quant à ce que le poste implique. Lorsque les attentes correspondent à la réalité, les nouveaux employés sont susceptibles d’être plus satisfaits de leur travail. S’ils décident que le poste ne leur convient pas, tant mieux ! Au moins, l’entreprise n’aura pas à recommencer le cycle de recrutement. 

 

Types de job simulations 

 

Les job simulations se présentent sous de nombreuses formes différentes. Pour déterminer la bonne simulation d’emploi à utiliser, tenez compte du rôle unique pour lequel vous concevez une simulation. Le processus d’évaluation de la simulation dépend également de vos pratiques de recrutement à distance, des autres étapes du processus de recrutement, du budget et des objectifs. Voici quelques exemples des types de tests de simulation d’emploi les plus courants. 

 

Exercices « in-box »

 

Un test « in-box » est un type de simulation d’emploi qui teste la capacité d’un candidat à accomplir une tâche dans un certain laps de temps.  

 

De nombreux exercices de type « in-box » visent à tester la capacité d’un employé potentiel à s’organiser et à s’attaquer aux tâches qui lui sont confiées, de la compréhension de l’étendue d’une tâche à la planification et à l’exécution des initiatives individuelles. Ce faisant, les responsables du recrutement ou talent acquisition managers peuvent voir comment le candidat gère son workflow. 

 

En général, les exercices « in-box » conviennent mieux aux postes administratifs ou aux postes de direction pour lesquels le candidat doit être bien organisé. Les exercices de type « in-box » sont également un bon moyen de tester les compétences en matière de gestion de projet sans trop se perdre dans les détails. 

 

Tests de jugement situationnel

 

Un test de jugement situationnel évalue les processus de décision et de réflexion d’un candidat en introduisant des scénarios théoriques liés au travail. Ce type de test est idéal pour les rôles liés au service client et les postes de direction. Par exemple, un test de jugement situationnel peut présenter un scénario dans lequel un client en colère demande un remboursement auquel il n’a pas droit, le candidat devra choisir parmi une série d’options la façon dont il désamorcerait la situation. 

 

Évaluations des compétences

 

Les évaluations des compétences sont un type d’évaluation par simulation de travail qui imite les tâches réelles qu’un candidat effectuerait sur son lieu de travail. Les tests de compétences sont adaptés à chaque rôle et aux besoins de l’équipe qui recrute le nouveau candidat. Les équipes de recrutement peuvent combiner différents types de questions pour obtenir une vue à 360 degrés de la façon dont un candidat se comportera dans différents scénarios.

 

Il existe de nombreuses façons de mettre en place un test de compétences, en fonction du poste pour lequel vous recrutez. Les tests de compétences préalables à l’embauche peuvent couvrir un large éventail de postes : assistant administratif, finances et comptabilité, et représentants de centres d’appels ne sont que quelques-uns des rôles pour lesquels les entreprises recrutent en utilisant des évaluations de compétences.

 

Certaines entreprises se concentrent sur des questions liées à une tâche, par exemple « Créer une diapositive Powerpoint avec une vidéo intégrée à la présentation ». Les questions peuvent être hyper-spécifiques pour tester une compétence de niche, comme un langage de programmation, ou être posées de manière plus générale pour tester les exigences générales de réussite à un certain niveau. Les tests de compétences varient autant que les rôles pour lesquels ils sont déployés. 

 

Simulations en direct

 

Les simulations en direct peuvent inclure un jeu de rôle ou une combinaison de jeux de rôle, d’entretiens de groupe, de présentations ou d’études de cas. Les simulations en direct ont souvent lieu dans une salle virtuelle ou en personne au bureau. L’objectif est de voir comment les candidats abordent la résolution de problèmes, utilisent leurs compétences générales et spécifiques, et comprennent le rôle. Les entretiens de groupe, par exemple, peuvent révéler qui a des compétences en matière de leadership, qui a tendance à travailler de manière indépendante ou qui pourrait être bon dans un rôle de contact avec les clients. 

 

Les simulations en direct peuvent être un peu difficiles à gérer si votre équipe recrute à distance. Certaines entreprises ont commencé à se tourner vers les entretiens vidéo, qui permettent d’atteindre les mêmes objectifs que les jeux de rôle en personne – mais en égalisant les chances pour ceux qui ne peuvent pas être présents en personne. 

 

Le case study 

 

Plutôt que d’utiliser un test de compétences chronométré ou une simulation en direct, certaines entreprises préfèrent donner tous les avantages aux candidats en leur proposant un travail à domicile. Il doit être réalisé dans un certain délai, mais les candidats ont l’avantage d’effectuer la tâche dans leur propre environnement et selon leur propre calendrier. Certains experts estiment qu’il s’agit d’une simulation moins précise. Toutefois, si vous cherchez à voir comment une personne travaille de manière indépendante et sans encadrement direct, les case study peuvent être une bonne stratégie. 

 

Comment mettre en place ces job simulations ?

 

Premièrement, si les job simulations peuvent prendre de nombreuses formes, elles ont toutes quelques points communs qui les rendent efficaces. Tout d’abord, elles sont immersives : le candidat doit vraiment ressentir ce que cela signifie d’accomplir les tâches et les responsabilités du poste. La simulation peut durer deux heures ou une journée entière au bureau. Quelle que soit la durée, donnez aux employés la possibilité d’essayer le poste et de voir s’il leur convient.

 

Deuxièmement, les job simulations doivent correspondre à la description du poste. Pour qu’une simulation d’emploi fonctionne, elle doit être conforme à la description du poste pour lequel le candidat a postulé. Une simulation doit tester les exigences spécifiques. Par exemple, si vous recherchez une personne ayant des compétences en InDesign, assurez-vous qu’une tâche InDesign est incluse dans la simulation. 

 

Enfin, les tests de simulation sont plus objectifs. Les entretiens et les examens de CV ouvrent la porte à des préjugés inconscients. Les tests de simulation peuvent égaliser le terrain de jeu pour tous les candidats. 

 

Il existe quelques moyens de s’assurer que les candidats sont prêts à réussir avant de commencer la simulation d’emploi :  

  • Envoyez des instructions claires et expliquez ce à quoi vous devez vous attendre avant que le candidat ne commence la simulation.
  • Expliquez à quoi servira la simulation et comment elle s’intègre dans le reste du processus de recrutement. 
  • Pour les tests ou entretiens virtuels, assurez-vous que le candidat dispose de la technologie et de la connexion nécessaires pour passer le test sans difficulté.

Ces caractéristiques ne sont qu’une partie de ce qui rend les job simulations si efficaces. 

 

Conclusion 

 

Les job simulations offrent un moyen simple d’économiser sur les coûts de recrutement, de réduire le taux de rotation du personnel et de créer une excellente expérience pour le candidat. Que vous utilisiez une simulation comme outil de présélection, après l’entretien final, ou les deux, vous offrez au candidat la possibilité d’essayer le rôle avant de signer le contrat. 

Voir le métier de recruteur !

Date de publication :