×

Comment les recruteurs peuvent-ils améliorer leur stratégie de mailing ?

Recrutement

Malgré la multitude de nouveaux canaux de communication que les employeurs peuvent utiliser pour entrer en contact avec les talents, l’email reste l’un des meilleurs moyens de les atteindre. Mais pour le faire le plus efficacement possible en termes d’attraction et de relations avec les meilleurs candidats, les équipes RH peuvent apprendre beaucoup de l’équipe marketing

 

Alors que les spécialistes du marketing s’efforcent de trouver de nouveaux clients, les recruteurs doivent trouver de nouveaux candidats. De même lorsque les spécialistes du marketing s’occupent de la marque de l’entreprise, les recruteurs s’occupent de la marque employeur. Et, de la même manière,  les spécialistes du marketing constituent des bases de données de prospects, ciblent et relancent les clients. Les recruteurs constituent des viviers de talents, cherchent à susciter continuellement l’intérêt des candidats et les encouragent à postuler.

 

Que peut-on faire, dès lors, pour améliorer le processus et s’assurer que les emails d’une campagne de recrutement sont livrés, ouverts, lus et que l’on clique dessus ? La clé est de s’inspirer de l’équipe marketing et d’intégrer les meilleures pratiques suivantes.

 

Travaillez votre objet de mail

 

Si un candidat n’est pas intéressé par la première ligne qu’il voit, il y a peu de chances qu’il ouvre et assimile le contenu, quel que soit le soin apporté à ce dernier. 

 

L’objet est la partie la plus importante de toute campagne d’e-mailing et son rôle est de susciter la curiosité ainsi que de convaincre votre candidat que des informations précieuses sont à portée de clic.

 

Évitez les objets de mail génériques telles que « Alerte sur les nouveaux emplois » et veillez à ce que le texte soit pertinent pour le candidat ou le groupe de candidats.

 

Allez droit au but : Des exemples tels que « Recherche d’un business developer : Près de Paris » ou « Besoin d’un rédacteur B2B expérimenté ». Les objets de 61 à 70 caractères obtiennent les meilleurs taux d’ouverture, alors soyez bref et précis.

 

Pensez aux verbes : Que doit faire le destinataire ? Est-ce que ce sera « Lisez notre guide des meilleurs conseils pour les entretiens d’embauche » ou « Apprenez à créer une lettre de motivation » ?

Peut-il y avoir aussi une question ? Pour susciter le débat 

Ex: « Prêt pour un changement ? Top 10 des nouveaux postes de vente à Paris » 

 

Et puis, il y a l’urgence : « Dépêchez-vous, c’est le dernier jour pour postuler ! » ou « Soyez rapide, envoyez votre CV aujourd’hui ! ».

 

Et n’oubliez pas de personnaliser votre message autant que possible : C’est l’idéal lorsqu’il s’agit d’ajouter une touche ultra-individualisée. 

Par exemple, « Bonjour [nom], j’ai été impressionné par votre CV » ou « [prénom], [nom de l’entreprise] a été mentionné aujourd’hui… ».

 

Organisez votre email

Le pré-header : Comme il apparaît à côté de la ligne d’objet, il joue un rôle important en aidant les destinataires à déterminer s’ils vont ouvrir l’e-mail ou non.

 

Header : Il doit contenir le logo de l’entreprise et toute autre information utile.

 

Messages principal et secondaire : Présentez votre entreprise, promouvez une nouvelle opportunité ou encouragez les gens à s’inscrire à un événement à venir. Chaque message primaire et secondaire doit comporter un appel à l’action clair, codé en HTML et facilement cliquable sur un appareil mobile.

 

Footer : La fin du message doit inclure des liens vers le site web et les profils de médias sociaux.

 

Ciblez vos e-mails

Envoyer des alertes d’emploi couvrant tous les postes sur lesquels vous travaillez est plus susceptible d’augmenter vos taux de désabonnement que d’inciter un candidat à cliquer dessus ! 

Au contraire, il est bon d’envoyer des messages différents à des segments différents, en fonction de l’intérêt pour le poste, du statut de candidat actif ou passif et de la localisation.

Les meilleures campagnes d’emailing pour du recrutement sont ciblées sur les bons candidats.

De plus, envoyer les mêmes messages à tous les membres de votre base de données n’est pas la meilleure stratégie et se traduira par un faible taux d’ouverture, un nombre élevé de désabonnements et de nombreuses plaintes pour spam. 

 

En marketing, la segmentation consiste à faire correspondre le bon acheteur au bon produit, et en recrutement, cela signifie faire correspondre la bonne opportunité aux bons candidats. La meilleure façon d’y parvenir est d’examiner les performances antérieures des emails et d’établir le profil des répondants les plus nombreux. 

Segmentez votre liste par persona de candidats et prenez le temps de créer des e-mails hyper pertinents qui s’adressent vraiment à chaque groupe de candidats.

Ces segments peuvent être basés sur des données démographiques, la source de trafic, le type de contenu consulté, le niveau d’intérêt et la plateforme ou le dispositif.

Si vous prenez le temps d’adapter des e-mails à différents groupes de candidats, vous aurez plus de chances de rentabiliser vos efforts. 

 

Soyez bref et allez droit au but

Les recherches montrent que les mails d’environ 50 à 150 mots obtiennent un fort taux de réponse.  À l’instar de votre objet, il est donc préférable que vos e-mails soient courts et pertinents.

L’objectif est d’inciter votre candidat à agir, il est donc inutile d’écrire des phrases trop longues et floues. Prévoyez exactement la raison pour laquelle vous envoyez un e-mail et les actions que vous voulez que vos candidats entreprennent : Voulez-vous qu’ils cliquent sur « postuler » ? Qu’ils s’inscrivent à un événement de recrutement ? Ou qu’ils lisent votre dernier article de blog ? Quoi qu’il en soit, trouvez votre objectif et tenez-vous-y !

 

Personnalisez votre email de recrutement 

Pour chaque élément de contenu qui arrive directement dans la boîte de réception d’un candidat, il faut toujours hyper-personnaliser les communications. Le moyen le plus simple et le plus rapide d’y parvenir est de brancher une automation plateforme de publicité intuitive (CRM), conçue pour permettre d’envoyer des e-mails ciblés et ultra-individualisés, en particulier à des équipes segmentées. Il ne s’agit pas d’un simple « Bonjour [prénom] », mais d’envoyer le meilleur message à la meilleure personne, au bon moment.

 

Développer la marque par la personnalisation : Une marque « accessible » est cruciale lorsqu’on s’engage auprès des talents. Les courriels peuvent être personnalisés pour inclure le prénom du destinataire et présenter des recommandations d’emploi basées sur son profil de candidat (comme des postes pour lesquels il a déjà exprimé de l’intérêt ou des opportunités basées sur sa localisation). L’e-mail lui-même doit provenir d’une personne de l’entreprise, qui se présente et explique ce qu’elle recherche. 

 

Gardez les filtres anti-spam à distance

Malheureusement, la frontière est mince entre la rédaction d’un email « engageant » et celle d’un email purement et simplement spammeur. Des mots comme « cash », « gagner », « apply », « bonus », « gratuit » et « reminder » sont associés à des e-mails de phishing et peuvent facilement déclencher les filtres anti-spam.

Si vous les utilisez à mauvais escient, votre message aura plus de chances d’atterrir dans un répertoire de mails indésirable que dans la boîte de réception de votre candidat. Pour éviter de commettre cette erreur de marketing, vous devez à tout prix éviter les mots déclencheurs. Ajoutez à vos favoris une liste de mots déclencheurs de filtres anti-spam et de l’avoir à portée de main chaque fois que vous rédigez un courriel.

 

Visez une vitesse de chargement rapide  

Viser une vitesse de chargement rapide des e-mails peut sembler très technique, mais il s’agit d’un concept assez simple. Le temps de chargement de vos e-mails est déterminé par la taille du fichier de l’e-mail : plus le fichier est gros, plus le chargement est lent.

Pour atteindre une vitesse de chargement moyenne de 2 secondes ou moins, il est préférable de limiter le nombre d’images haute résolution, de vidéos et de gifs que vous incluez.

Voici quelques astuces simples qui peuvent vous aider à maintenir une vitesse de chargement rapide :    

  • Less is more ! : concentrez-vous sur votre objectif, évitez de surcharger vos campagnes d’images et de paragraphes volumineux.
  • Compressez vos images : un compresseur d’images gratuit réduira la taille du fichier tout en conservant sa qualité.
  • N’intégrez pas de vidéos en lecture automatique dans vos e-mails :  utilisez une image cliquable qui renvoie vers le lecteur vidéo.

 

Choisissez un design adapté aux mobiles (responsive)

Si vos e-mails ne sont pas adaptés aux mobiles, plus de la moitié de vos candidats auront une mauvaise expérience utilisateur. Les outils et les modèles d’email marketing adaptés aux mobiles sont monnaie courante de nos jours, alors optimisez vos emails pour les mobiles. 

 

Créez un appel à l’action (CTA) clair

Vous envoyez des e-mails pour inciter vos candidats à agir et la façon la plus simple de vous assurer qu’ils le font est d’inclure un appel à l’action (CTA) clair dans chaque e-mail que vous envoyez.

 

Utilisez un bouton ou une image en gras qui attire l’attention et utilisez des termes qui incitent à l’action comme « postuler », « cliquer », « rejoindre » ou « lire » pour indiquer clairement ce que votre candidat doit faire ensuite.

 

Créer un bon e-mail de recrutement peut sembler être la résolution d’un puzzle, mais une fois que vous aurez adopté les meilleures pratiques, vous serez sur la bonne voie pour convertir davantage de candidats. 

 

Conclusion 

Les rôles de recruteur et de spécialiste du marketing sont très similaires. En adoptant les mêmes stratégies que l’équipe marketing utilise pour attirer les clients, vous contribuerez à améliorer la marque employeur, à fournir des informations plus utiles aux candidats et à constituer des viviers de talents.

 

Voir le métier de recruteur !

Date de publication :