×

Quelles questions poser face à un freelance en RH ?

RH

L’entretien d’embauche d’un freelance est un peu différent de celui d’un salarié. Les freelances essaient en fin de compte de vendre leurs services, et non leur expérience. En raison de cette différence, les questions à préparer pour l’entretien d’embauche porteront davantage sur la qualité du travail et la capacité à respecter les délais. 

Tous les responsables du recrutement savent combien il est important de faire passer des entretiens aux candidats potentiels pour trouver celui qui convient le mieux au poste. Ce n’est pas parce que les freelances ne sont pas des candidats traditionnels que vous ne devez pas les examiner minutieusement. En fait, il peut être plus important de questionner des freelances que d’autres candidats, et les questions que vous posez doivent être encore plus complètes.

Si vous souhaitez missionner des prestataires freelance prochainement, voici quelques-unes des questions d’entretien les plus courantes pour un emploi de freelance.

 

Comment préparer les questions d’entretien ? 

 

Avant de passer aux questions de l’entretien, il y a certaines choses que vous devez savoir avant de commencer.

 

Sachez ce que vous recherchez

 

Avant l’entretien, assurez-vous d’avoir clairement défini le type de poste pour lequel vous recrutez et ce qui est important pour vous. 

 

Cela sera utile à la fois pour vous et pour le freelance :

  • Cela vous aide car vous saurez alors quelles questions poser, ce qui est important pour ce poste, et s’il peut y parvenir
  • C’est également bon pour le candidat car il pourra répondre de manière appropriée en fonction de ce qu’il sait que l’on attend de lui
  • Préparez-vous en définissant le rôle le mieux possible avant de vous rendre à l’entretien

 

Préparez vos questions à l’avance

 

En préparant vos questions à l’avance, vous saurez exactement ce que vous devez couvrir lorsque vous participerez à l’appel en direct. Sans cela, vous risquez d’improviser et d’oublier de poser des questions importantes !

 

Préparez-vous à réaliser des entretiens avec plus d’un candidat

 

Vous pouvez comparer plusieurs candidats non seulement pour les compétences/expérience mais aussi pour le budget. De nombreux clients ne sont pas sûrs de ce qu’ils doivent dépenser, alors en obtenant plusieurs profils, vous pouvez définir un prix plus réaliste pour le poste.

 

Prenez des notes

 

Lorsque vous passez plusieurs entretiens, il peut rapidement devenir difficile de se souvenir de chaque candidat avec précision. 

En prenant des notes pendant l’entretien, vous pouvez faire un examen final une fois que tous les candidats ont terminé et les comparer avec précision. Certaines entreprises aiment aussi demander au freelance l’autorisation d’enregistrer l’entretien pour le revoir plus tard.

 

Quelles questions poser lors de l’entretien avec le candidat freelance ? 

 

Qu’est-ce qui vous motive ?

 

Une question qui est souvent posée lors des entretiens et pour les bonnes raisons. C’est une question qui peut révéler beaucoup de choses sur la personne et sa relation avec le travail qu’elle fait. Vous voulez quelqu’un qui s’intéresse au travail qu’il fait, car cela garantit ses intentions et signifie un plus grand dévouement de sa part.

Demander pourquoi il fait ce travail vous donne également l’occasion d’en savoir un peu plus sur le passé de la personne, si elle choisit de le dire. Il est difficile de trouver des personnes dévouées à l’embauche et des questions comme celles-ci vous aident à mieux cerner les intentions d’une personne à l’égard du poste.

 

Quel est votre TJM ?

 

En sachant exactement ce que le freelance attend, vous pourrez mieux évaluer son potentiel. Ignorant toute possibilité de négociation, le freelance indiquera son prix, ce qui est crucial pour votre budget et votre évaluation des besoins de la personne. Avez-vous vraiment besoin d’un freelance ? Si oui, vous devez décider si cela en vaut la peine ou non.

 

La plupart des entreprises auront un budget en tête et auront déjà évalué le besoin d’un freelance avant le processus d’embauche. Il est important de connaître les tarifs par tâche, les frais supplémentaires et les exigences en termes de prix pour éviter tout risque de malentendu.

 

Comment vous évalueriez-vous ?

 

Les personnes confiantes font la différence et si vous envisagez de faire travailler un freelance avec votre équipe déjà établie, il devra être confiant. Demander à quelqu’un de s’évaluer permet de faire preuve d’honnêteté et de confiance en soi.

 

Cela révèle également des informations sur la façon dont le freelance pense à son travail. Pense-t-il qu’il est le meilleur dans ce qu’il fait ou souhaite-t-il améliorer ses capacités ? Vous pouvez planifier vos prochaines questions en fonction de votre évaluation de la réponse.

 

Quels sont les horaires auxquels vous êtes disponible ?

 

Il est essentiel de demander au freelance quelles sont ses disponibilités, car il peut avoir d’autres clients qui l’attendent. En outre, tout le monde n’est pas un freelance à plein temps et vous pouvez être un client parmi d’autres. En connaissant la disponibilité honnête du freelance, vous pouvez prendre vos décisions concernant le projet en conséquence. C’est aussi l’occasion de demander au freelance ce qu’il pense des délais.

 

Seriez-vous en mesure de travailler dans les délais requis ?

 

En ce qui concerne l’entreprise, vous devez en tant que RH savoir si la personne que vous envisagez d’engager peut effectivement effectuer le travail dans les délais impartis. Si ce n’est pas le cas, demandez-lui de combien de temps elle a besoin et voyez si vous pouvez vous en accommoder.

 

Certaines personnes n’aiment pas être bousculées, car elles aiment prendre leur temps, et c’est peut-être la raison pour laquelle elles se sont lancées dans le freelancing. En confirmant qu’ils sont d’accord avec les délais proposés, vous vous assurez qu’ils sont à l’aise pour faire le travail demandé.

 

Sur quels projets avez-vous travaillé dans le passé ?

 

Il s’agit d’une autre question qui vous donne un aperçu de l’expérience du freelance et de son intérêt pour son domaine de travail. Travailler sur des projets personnels signifie être à la pointe de l’apprentissage et de l’amélioration constante.

En tant que responsable du recrutement des freelances, vous devez être au courant des projets sur lesquels la personne a travaillé dans le passé. Si vous en trouvez un particulièrement intéressant, assurez-vous de lui poser des questions plus détaillées sur ce projet.

 

Comment vous assurez-vous que vos clients sont satisfaits de votre travail ?

 

Un freelance qui travaille dans ce domaine depuis un certain temps est forcément soucieux de la satisfaction de ses clients. Après tout, ce sont ses clients qui le font vivre. En posant cette question, vous attendez du freelance qu’il vous explique tout ce qu’il fait pour s’assurer que ses clients sont satisfaits.

 

Comme vous serez vous-même client après avoir missionné le freelance, il est bon de s’assurer des mesures prises pour garantir une bonne transaction.

 

Comment préférez-vous communiquer ?

 

Lorsqu’on travaille en équipe ou en groupe, la communication est importante. Le freelance doit pouvoir communiquer librement entre les membres d’une équipe (s’il y en a une) ou de l’entreprise sans problème.

Certains préfèrent que les informations leur soient transmises sous forme de texte, tandis que d’autres préfèrent les entendre par téléphone. En respectant ces préférences, le processus sera beaucoup plus fluide pour les deux parties.

 

Y a-t-il des clients que je peux contacter comme référence ?

 

Les références peuvent vous en apprendre beaucoup sur la personne avec laquelle vous traitez. Des clients satisfaits reflètent le travail du freelance, ce qui ne peut qu’être positif pour votre entreprise. Vous en saurez plus sur la façon dont il traite ses clients et sur son expérience globale.

La plupart des freelances expérimentés ont des clients qui les ont engagés plusieurs fois. Apprendre à connaître la personne à travers ses références signifie que vous pouvez avoir un meilleur aperçu de la personne avant de l’engager.

 

Que disent les autres personnes de leur collaboration avec vous ?

 

Soyez honnête et donnez des exemples positifs de la façon dont vous travaillez avec les autres. Pour cette question, il serait utile d’avoir quelques recommandations de clients précédents ou d’autres freelances avec lesquels vous avez travaillé dans le passé.

 

Avez-vous des questions à me poser ?

 

Il s’agit d’une question assez simple mais essentielle, qui permet aux freelances d’être ouverts et libres de poser leurs questions. Tout ce qu’ils pourraient vouloir demander sur l’entreprise, les tarifs ou les délais vous sera soumis et vous pourrez y répondre en conséquence.

 

Pouvez-vous être performant sur le projet ?

 

Si la réponse est « non », il serait peut-être préférable de se séparer de vous plus tôt que tard. Toutefois, si vous savez que vous pouvez être performant sur le projet, dites-lui comment et donnez des exemples précis de vos performances sur des projets similaires dans le passé.

 

Puis-je voir des échantillons de travail ?

 

Préparez toujours un portfolio de vos meilleurs travaux et des plus pertinents pour chaque projet spécifique. Lorsque vous montrez les échantillons de travail, pensez à donner des idées supplémentaires sur la façon dont vous pourriez faire quelque chose de différent qui serait mieux adapté au projet.

 

Quel est l’avantage du projet ?

 

La plupart du temps, le client connaît les avantages du projet. Cependant, il veut savoir si vous le savez et si vous pouvez répondre aux exigences du projet. Dites-lui honnêtement quels sont les avantages et montrez-lui comment vous pouvez faire de chacun d’eux une réalité.

 

Quel est votre processus de travail ?

 

Les clients s’intéressent aux freelances qui ont un processus de travail à la fois efficace et efficient. Sans processus, il est facile pour les clients de supposer que le freelance n’est pas organisé et ne répondra pas aux besoins du projet. Définissez vos processus de travail du mieux que vous pouvez pour le client potentiel, et faites-lui savoir que vous êtes suffisamment confiant pour prendre des décisions, mais que vous comprenez aussi quand il faut poser des questions.

 

Conclusion

 

Ces questions vous aideront certainement à mieux comprendre les freelances que vous envisagez d’engager, mais n’hésitez pas à demander tout ce que vous voulez savoir. Une fois que vous avez une idée du type de personne à laquelle vous avez affaire, le choix vous appartient. Le processus peut sembler long, mais il en vaudra la peine lorsque les résultats apparaîtront.

 

 

 

Découvrir nos métiers RH !

Date de publication :